Cadre territorial

Conseiller municipal

Pour une qualité de ville !

Chères Rosnénnes, Chers Rosnéens,
Je suis fier de vous présenter l’équipe d’En Avant Rosny, composée de 21 femmes et 22 hommes
tous réunis autour d’un même objectif : Rosny sous Béton, c’est NON !
Notre équipe, unie et motivée, associe expérience et renouveau pour :

Retrouver l’esprit village de Rosny
Répondre à l’urgence écologique
Diviser par deux le nombre de constructions annuelles
Traiter tous les quartiers avec égalité
Transformer la clinique Hoffmann en maison de santé
Assurer une sécurité 24h/24

Ensemble, nous sommes prêts à retrousser les manches
pour retrouver un cadre de vie agréable

56 ans - Manager commercial

Depuis quelques années je sillonne les rues, les quartiers à la rencontre des Rosnéens et des Rosnéennes.

Ces échanges m'ont permis de m’informer, de connaître vos attentes et vos besoins.
Pour ces raisons, je m’engage avec en Avant Rosny, pour le changement et pour permettre de réaliser des projets dans tous les domaines, en particulier dans le social.

Nous devons restaurer le lien social qui est l’ouverture sur l’extérieur des quartiers, des maisons de retraite et des centres sociaux avec des idées innovantes.
Je souhaite contribuer à l'apport de solutions concrètes.
En avant Rosny c’est vous.

48 ans - Informaticien

Conseiller municipal

Ayant suivi un cursus technologique en électrotechnique, aéronautique et informatique, je travaille actuellement comme référent dans des domaines d'économie d'énergie, iot, domotisation des gares...
Je mettrai en place avec En Avant Rosny plusieurs projets pour rendre notre ville plus réactive et efficiente dans l'analyse et la correction des incidents de tous les jours (éclairage public, canalisation eau et gaz, carte pollution sonore et olfactive, place de stationnement en temps réel, caméra intelligente, carte 3d...).
Nous créerons sur Rosny-sous-Bois une école du numérique pour former et remettre à niveau avec un parcours qualifiant sur des diplômes RNCP de niveau IV, III et II (développeur full stack, webmaster, cybersécurité).

61 ans - Gestionnaire achats

Je m’engage avec En Avant Rosny pour stopper le recul de la ville qui a commencé il y a 10 ans. Ecoute, concertation et respect de chacun seront les lignes directrices de notre équipe.
J’aspire également à une police municipale sécurisant la ville 24h/24, plus présente dans les quartiers, rassurant les femmes seules et les personnes âgées.

55 ans - Fonctionnaire territorial

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que le quartier du Pré gentil et l’est de la ville soient mieux desservis par les transports en commun : bus 116, Titus…
La jeunesse rosnéenne doit avoir le droit à l’autonomie pour se déplacer et bénéficier d’un accompagnement scolaire et professionnel dans chaque quartier.

49 ans - Assistante de direction

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que l’éducation de nos enfants soit une vraie priorité. Pour leur offrir des écoles modernes, dératisées, chauffées et avec du personnel formé : ATSEM, personnel de cantines, animateurs…

Un audit devra être mené sur le marché de la restauration scolaire et l’implantation des centres de loisirs à repenser pour être au plus près des groupes scolaires.

53 ans - Directeur technique

Je m’engage avec En Avant Rosny pour redonner à notre ville son esprit village, et garder un centre-ville à taille humaine avec des commerces diversifiés.

Les commerçants ont besoin d’être soutenus par des animations commerciales régulières au centre-ville comme dans tous les quartiers.

Rosny a besoin d’équité et de transparence.

50 ans - Conseillère financière

Je m’engage avec En Avant Rosny pour en finir avec la gabegie financière : site internet à 675.000, subvention à l’Ozer Café de 80.000, condamnation judiciaire de la ville à plus de 400.000€ pour des expropriations…

En 2020, la ville va frôler le plafond de surendettement alors que les travaux d’entretien ne sont plus réalisés normalement.

Il est temps d’assainir les finances de la ville.

76 ans - Ingénieur d’études en retraite

Je m’engage avec En Avant Rosny pour une révision du Plan Local d’Urbanisme qui limite les hauteurs d’immeubles, qui oblige à reculer les constructions pour créer de vrais trottoirs et qui définisse des recommandations en matière d’architecture pour créer une unité avec les nouvelles constructions.

25 ans - Cadre territorial

Je m’engage avec En Avant Rosny pour encourager et soutenir les initiatives locales (locaux, aides la rédaction de projets, aides financières…) au service de l’économie sociale et solidaire : parcours vers l’emploi, insertion par l’activité économique (épiceries solidaires, ressourceries…)

72 ans- Retraité de l’Institut Géographique National

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que toutes les initiatives associatives aient leur chance : aide au montage de projet, mise à disposition de salles, construction d’une vraie maison des associations, simplification du montage des dossiers de subvention pour les petites associations.

La transformation de l’espace Georges Simenon en cinéma théâtre et lieu de présentation n’est pas suffisant. II manque un espace culturel capacitaire (1.000 places) : concerts, spectacles, forum des associations, manifestations culturelles…digne d’une ville de bientôt 50.000 habitants.

49 ans - Employée de vente

Je m’engage avec En Avant Rosny pour le développement du quartier du Pré Gentil : ouverture d’une permanence d’orientation et d’insertion pour les jeunes, amélioration de la desserte du quartier par le bus 116 (circuit et horaires), refus des nouvelles constructions d’immeubles et création de places de parking.

Action auprès des bailleurs pour la réhabilitation des espaces de jeux pour les enfants et les adolescents.

34 ans - Consultant informatique

Je m’engage avec En avant Rosny pour permettre à tous les Rosnéens de pouvoir exprimer librement, leurs avis, interrogations ou inquiétudes, dans le respect de nos principes républicains.

Aujourd’hui la démocratie semble en net recul, il est impératif de remettre les conseils de quartiers au cœur de la vie démocratique rosnéenne et de permettre aux habitants de s’informer et s’exprimer.

Il faut rendre plus transparent le fonctionnement des instances et des commissions municipales.
Je m’engage également pour le développement de la Petite Enfance qui semble aujourd’hui délaissée, l’augmentation significative du nombre de places en crèche pour permettre au plus grand nombre, rosnéens ou futurs rosnéens, de pouvoir disposer d’un accueil pour leurs enfants.

37 ans - Auxiliaire de puériculture

67 ans -Cadre bancaire en retraite

Je m’engage avec En Avant Rosny pour stopper l’urbanisation avec des petits immeubles sur le Plateau d’Avron et favoriser l’installation de commerces de proximités.

La clinique Hoffman doit redevenir un centre de santé avec des médecins généralistes et des spécialistes pour offrir des soins de qualité aux rosnéens.

73 ans - Syndic de copropriété en retraite

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que le coteau du plateau d’Avron conserve un air de campagne et sa tranquillité avec des pavillons et des cœurs d’îlot protégés.

59 ans - Commerçant

Je m’engage avec En Avant Rosny pour faire cesser le matraquage fiscal qui est instauré depuis 2010 : hausse des impôts locaux en 2015, stationnement payant très cher, gestion des amendes incompréhensible…

Retour des services publics au Pré Gentil qui est un quartier oublié : bureau de poste, distributeur de billets, bus 116 régulier, accompagnement des jeunes…

46 ans - Cadre territorial

43 ans - Electricien

52 ans - Assistante maternelle

Je m’engage avec En Avant Rosny pour revaloriser le quartier du Bois Perrier qui n’est pas qu’un quartier de pauvres et de dealers.

Soutenir les associations sportives en direction des jeunes, relancer les négociations avec les bailleurs pour l’entretien des espaces verts, des voiries, des parkings et lancer un audit sur le scandale de la géothermie.

35 ans - Animateur

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que les associations puissent disposer plus facilement de salles de réunions et d’activités et pour que l’attribution des subventions soit plus transparente et facilitée pour les petites associations.

Les centres sociaux doivent porter un projet commun au service des habitants et s’ouvrir à tous les habitants et associations de quartier.

51 ans - Chef de projet informatique

Je suis née à Rosny sous bois ; cela fait 50 ans que j'habite Rosny .

Je suis médaillée de bronze de la jeunesse des sports et de l'engagement associatif pour mes fonctions de dirigeante au SOR rugby depuis une dizaine d'années et pour avoir été présidente parent d'élèves pendant une dizaine d'année dans les groupes scolaires Félix Éboué et Mermoz.

Je pratique depuis 2 ans le golf à Rosny.

Je m’engage avec En Avant Rosny pour un traitement égalitaire de tous les quartiers et une préservation des pavillons du plateau d’Avron.

Très Investie au sein du SOR Rugby, j’aspire à une réhabilitation de la pelouse du terrain d’entrainement du stade Girodit et à des installations (vestiaires, salles de réunions…) à la hauteur d’une ville de bientôt 50.000 habitants.

41 ans - Technicien climatisation

Originaire des Antilles, je vis à Rosny sous-bois depuis 15 ans.

Président d’une association caribéenne, je m’engage avec En Avant Rosny pour soutenir les associations de quartier et permettre à tous les bénévoles de mener à bien leurs projets : fêtes et repas de quartier, foot en salle, voyages de découverte, orientation des jeunes, bourses de stage pour les étudiants, forum d’emploi…

28 ans - Avocate

54 ans - Professeur de collège

Je m’engage avec En Avant Rosny pour la sauvegarde du bureau de Poste du Bois Perrier qui est l’un des derniers services publics essentiels du quartier.

Avec l’arrivée du métro, le quartier doit trouver un nouvel élan au service de tous les habitants.

60 ans - Secrétaire de direction

Nouvelle rosnéenne, je m’engage avec En Avant Rosny parce que les nouvelles constructions changent la ville mais pas en bien : vis-à-vis immédiat avec ses voisins, maisons en  meulières qui disparaissent et patrimoine de ville laissé à l’abandon allant jusqu’aux squats !

Ancienne parisienne, je ne peux plus pratiquer le jogging du matin car les trottoirs sont trop étroits et en mauvais état.

67 ans - Conseil en urbanisme

Citoyen allemand et rosnéen depuis 20 ans, je m’engage avec En Avant Rosny pour que notre ville connaisse enfin l’alternance et que notre quartier dortoir de la Boissière se réveille enfin : commerces, animations, activités pour les adolescents…

Et que la nouvelle équipe municipale soit non seulement à l’écoute des habitants mais agisse au quotidien avec nous et pour nous.

64 ans - Infirmière en retraite

Rosnéenne de naissance, je m’engage avec En Avant Rosny pour lutter contre l’anarchie de l’urbanisme qui bouleverse notre ville depuis 10 ans.

Les commerces et les pavillons en sont les premières victimes. Il est nécessaire de réviser le Plan Local d’Urbanisme.

Cadre de santé, pour moi, non seulement le projet de réhabilitation de la clinique Hoffmann est nécessaire mais l’aide à l’installation de médecins généralistes dans tous les quartiers devient une priorité devant les départs en retraite annoncées et les besoins pour les nouveaux habitants.

50 ans - Monteur offset

52 ans - Professeur de lycée

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que la culture (spectacles, concerts, pièces de théâtre, activités artistiques…) sorte du centre-ville pour s’adresser à tous : jeunes, étudiants, familles, ainés… et que les associations soient traitées avec égalité.

48 ans - Employé CPAM de Paris

30 ans - Etudiante en environnement

Je m’engage avec En Avant Rosny pour une ville qui donne une vraie priorité à l’éducation : effectifs dans les classes limités à 25, travaux effectués régulièrement, cantine de qualité.

22 ans - Etudiant en master

Déçu de l’URAM, je m’engage avec En Avant Rosny pour combattre toutes les formes de discrimination et de racisme grâce aux associations et avocats spécialisés de mon réseau que je mettrai au service de tous les rosnéens.

En tant que jeune étudiant à la Sorbonne, je me sens particulièrement concerné par la lutte contre le réchauffement climatique.

A Rosny, je soutiens la plantation de 1.000 arbres et une politique environnementale audacieuse.

56 ans - Acheteur

Rosnéenne depuis toujours, j’ai vu évoluer notre ville qui perd chaque jour un peu plus son esprit Village.

Je m’engage avec En Avant Rosny pour corriger les conséquences du bétonnage sur la pollution, la circulation automobile et le cadre de vie : diviser par deux le nombre de constructions annuelles, aménager des parcs, squares et promenades de quartiers.

35 ans - gestionnaire immobilier

61 ans - Secrétaire de direction

Je m’engage avec En Avant Rosny pour revoir toute la politique du stationnement et de la verbalisation en centre-ville.

Les riverains ont besoin d’un nouveau parking souterrain, et du passage de 30mn à 1h gratuite et les commerçants que le temps de stationnement passe à une durée maximum de 3h.

La délégation de service public de verbalisation doit être totalement révisée.

42 ans - Conseiller funéraire

Je m’engage avec En Avant Rosny pour dénoncer les immeubles de la Mare Huguet qui n’ont rien à voir avec un éco-quartier : constructions à la va vite, absence de verdure, manque de place de parkings, école éloignée, commerces inexistants…

une ville durable commence par un habitat durable et de qualité et non par une verbalisation quotidienne.

55 ans - Employée de crèche

Je m’engage avec En Avant Rosny pour des espaces verts de proximité plus nombreux et plus de commerces sur le quartier du Bois Perrier.

43 ans - Electricien en bâtiment

Résident du 21 rue des deux communes, je m’engage avec En Avant Rosny pour que la copropriété dont nous avons été expulsés sur une décision discutable et sans relogement pour les propriétaires occupants, soit réhabilitée de toute urgence dans un plan de renouvellement urbain spécifique.

29 ans - Kinésithérapeute

22 ans - Etudiant en licence

69 ans - Assistante de direction en retraite

Je m’engage avec En Avant Rosny pour que le quartier Victor-Hugo Lavoisier reste à l’écart de l’appétit des promoteurs, que le centre commercial des 10.000 rosiers soit plus vivant et dispose d’un distributeur de billets.

Retraitée, j’aspire au retour des bancs publics et d’un square de quartier sur le bas de la rue Jean-Jaurès.

53 ans - Chef cuisinier

Avec la construction de plus de 1300 logements , une école ,un supermarché « Leclerc »le quartier est en pleine mutation c’est pourquoi je m’engage à être l’interlocuteur des habitants du quartier Coteaux Beauclair et être le lien des habitants avec la future municipalité pour trouver des solutions ensemble contre les nuisances inévitables dues à la construction de l’éco quartier , pour améliorer le cadre de vie et travailler sur les futurs problèmes de circulation automobile qui sont complètement et volontairement occultés .

Fermer le menu